top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBenno Stäheli

Le pouvoir des images



Notre première séance photo a eu lieu il y a environ deux semaines. Nous voulions des images pour le site Web, pour les relations publiques et bien sûr pour les blogs et les articles. Images montrant des personnes qui ont besoin de soutien dans leur travail quotidien. Nous voulons représenter l’inclusion d’une manière qui, nous l’espérons, sera bientôt tout à fait normale. Sur cette photo, deux femmes se reposent pendant une pause du travail.

 

Trouver des modèles s'est avéré être un défi. Les premiers projets que nous présenterons sur la plateforme sont très divers et il était clair qu’il nous fallait des modèles très différents. Il existe peu d'agences en Suisse qui proposent des modèles photo handicapés. L’un de nos premiers projets contribuera à combler cette lacune à l’avenir. Mais nous en reparlerons plus tard.

 

Nous devions donc pour l’instant nous appuyer sur notre réseau. Lancer des appels, rédiger des e-mails et passer de nombreux appels téléphoniques était la devise de l'heure. Cette stratégie a conduit au succès en peu de temps. Nous avons pu trouver six modèles qui se sont inscrits à notre shooting avec beaucoup d'impatience. Il s’agit notamment des personnes souffrant de troubles cognitifs, du syndrome de Down, de paralysie cérébrale et de handicaps physiques. Ce qui était crucial pour nous, c'était qu'il s'agissait d'un travail et que chaque mannequin recevait un contrat et était payé pour le travail selon le tarif de l'industrie. Une nouveauté pour la plupart d’entre eux, mais une évidence pour nous.

 

Nous attendions avec impatience le jour où nous réaliserions notre tournage dans la région d’Othmarsingen. Différents emplacements pour différents motifs avaient été trouvés et toute une équipe de stylisme et de photographie était prête. Mais nous ne savions pas à l’avance à quoi nous attendre exactement. Mais nous savions que nous voulions utiliser les modèles comme nous le ferions pour n’importe quel autre tournage. Il s'agit d'une question d'inclusion et non de handicap. Et ce fut un plaisir de voir avec quel professionnalisme tout le monde s'est comporté devant la caméra. Confiant, fier et suivant attentivement toutes les instructions du photographe.

 

De superbes images ont été créées pour montrer des gens au travail. L'accent est mis sur l'activité et non sur le handicap. Cette dernière ne devrait être apparente qu’au deuxième coup d’œil. Ce qui compte, c'est la personne qui prend sa place dans le monde du travail et apporte sa contribution personnelle à une entreprise. Normal pour la plupart d’entre nous. J'espère aussi pour les personnes qui auront besoin de soutien à l'avenir. Nous y travaillons.


Nous voulons utiliser le pouvoir de ces images pour contribuer à briser les préjugés et montrer que les personnes qui ont besoin d’accompagnement peuvent également assumer des tâches très différentes dans les entreprises. Ils font leur travail comme tout le monde, il suffit aux entreprises de comprendre un peu plus une situation particulière, peut-être un peu de soutien sur le lieu de travail, de sensibiliser les collègues et, surtout, d'être ouvertes pour faire le pas vers un avenir inclusif. . Nous serions heureux de vous aider à emprunter cette voie.

0 commentaire

Comentarios


bottom of page